Savez-vous ce que signifie le surnom Fernandinho ? L’un des trois joueurs dont nous allons parler aujourd’hui est un « candidat exceptionnel » pour le prochain capitaine de l’équipe ! Vous voulez savoir qui c’est ? Lisez ce numéro de Connaissez vos joueurs pour trouver tout ce que vous devez savoir sur Fernandinho, Oleksandr Zinchenko et Georgia Stanway, nos athlètes vedettes du Manchester City Football Club.

N’oubliez pas de lire jusqu’à la fin pour trouver une annonce spéciale de QNET-Manchester City pour tous les IR de QNET ! Vous ne voudrez pas la manquer !

Fernandinho

Le numéro 25, l’un des joueurs clés de notre ville et l’un des favoris des supporters, est le footballeur brésilien Fernandinho. Il a connu des débuts modestes au Brésil, et est devenu un athlète de classe mondiale et une source d’inspiration pour beaucoup. Vétéran du jeu, les statistiques, l’expérience et les compétences du milieu de terrain parlent d’elles-mêmes. Et lorsque vous découvrirez ce que Guardiola a à dire sur lui, vous serez aussi enthousiaste que nous de le voir sur le terrain.

Petites anecdotes :

Il s’appelle Fernando, mais comme il y a un autre footballeur brésilien de renommée mondiale qui porte ce nom, il a choisi de le changer pour Fernandinho (qui signifie « petit Fernando » en portugais). Voici un fait amusant : à un moment donné, ils jouaient côte à côte pour City. Et non, ils ne sont pas apparentés, ils se ressemblent juste beaucoup !

Il est multilingue. Fernandinho parle le portugais, l’italien, l’espagnol, l’anglais et, en raison de ses huit années passées au sein du club de football professionnel ukrainien Shakhtar Donetsk, le russe également.

Fernandinho a rejoint City en 2013 et a fait un total de 308 apparitions à ce jour, dont 221 matches de Premier League. Au cours de sa carrière en Ligue, « Ferna » a fait un total de 14 537 passes, 635 longs ballons précis et 543 tacles avec un taux de réussite de 70 %.

Son surnom de footballeur est « The Holder », ce qui témoigne de sa capacité à contrôler le milieu de terrain à chaque match. En 2018, les statistiques ont montré que City a gagné 10% de plus des matchs dans lesquels « Ferna » est dans le onze de départ*. Les chiffres indiquent clairement que les Blues encaissent plus de buts lorsqu’il est absent pour cause de blessure.

Récemment, en mai, l’ancien capitaine des Blues Andy Morrison a déclaré au Manchester Evening News que Fernandinho serait un capitaine idéal pour l’équipe. « Quand je le regarde, c’est un joueur que tout le monde au club suivrait, les joueurs le suivraient. J’ai souvent dit que ce n’est pas le titre de capitaine que les joueurs suivent, c’est le courage. Fernandinho a cela en abondance et pour moi, il serait un candidat remarquable ».

*Les 11 premiers joueurs du match

Oleksandr Zinchenko

Ensuite, nous avons la star de la ville ukrainienne, Oleksandr Zinchenko. Ce jeune homme a des débuts modestes, mais son ambition, son travail, sa patience et son amour du football ont suffi pour qu’il intègre un club de haut niveau comme City. Milieu offensif polyvalent et gaucher du numéro 11, il a 24 ans cette année et envisage un long et brillant avenir dans le football.

Petites anecdotes : 

Sur ses 38 apparitions en Premier League jusqu’à présent, 31 d’entre elles ont été des victoires. Il comptabilise un total de 2 990 passes, 86 longs ballons précis et 87 tacles avec un taux de réussite de 62 %. Pas mal du tout, gamin !

Ayant débuté comme arrière gauche, il s’est complètement approprié son rôle et a donné une performance fantastique lors de la victoire en Coupe de Carabao contre Chelsea en 2018/2019.

Le rêve de Zinchenko était de jouer dans l’équipe de départ du Shakhtar Donetsk dans son Ukraine natale. Il mourait d’envie de jouer avec des joueurs comme Fernandinho, qui était dans le club à l’époque. Bien qu’il n’ait jamais eu l’occasion d’évoluer dans l’équipe senior, après un passage d’un an dans le club de football russe Ufa, City l’a appelé pour lui proposer de rejoindre nos Blues. Il a fini par jouer avec « Ferna » après tout – c’est incroyable !

Georgia Stanway

Enfin, nous avons le numéro 10 de l’équipe féminine de football de Manchester City, la jeune star de la ville, Georgia Stanway. À seulement 21 ans, elle a progressé pour devenir l’une des joueuses clés de City. Elle a déjà une impressionnante carrière de footballeuse et a reçu de nombreuses récompenses. Venant d’une petite ville du nord-ouest de l’Angleterre, elle n’oublie cependant jamais ses racines et reste une athlète dévouée. Toujours humble, dans la victoire comme dans la défaite.

Petites anecdotes : 

Depuis qu’elle a rejoint notre ville en 2015, elle a fait 55 apparitions et marqué 23 buts. Lorsqu’on lui a demandé quel était son match préféré, elle a répondu : « Le match que j’ai préféré pour City a été sans aucun doute la victoire de la FA Women’s Cup en 2019. Nous avons joué contre West Ham en finale et nous avons gagné 3-0 et ce fut une journée surréaliste ». Elle a marqué un but et remporté le titre de Joueuse du match ce jour-là, une journée surréaliste donc !

Stanway a joué son premier match international en novembre 2018. Elle a marqué son premier but en tant que joueuse senior pour l’Angleterre lors d’une victoire 3-0 contre l’Autriche.

Au début du mois de février, Stanway a organisé un stage de football gratuit pour les jeunes de 10 à 14 ans dans sa ville natale de Barrow. Ce stage faisait partie de la campagne #SameGoals de la ville, une initiative qui vise à encourager les footballeuses en herbe.

En 2019, elle a reçu le prix du Jeune joueur de l’année de la PFA et a également prolongé son contrat jusqu’en 2022.