mercredi, décembre 7, 2022

QNET lance le programme d’éducation financière FinGreen afin d’autonomiser les femmes et les jeunes en Afrique sub-saharienne

La fortune économique de nombreux pays de la région de l’Afrique subsaharienne s’amenuise. L’inflation augmente, le coût de la vie flambe et de nombreuses femmes et jeunes gens restent sans emploi. Le développement de connaissances, de compétences et d’habitudes financières est important à un moment critique comme celui-ci. Selon l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), l’éducation financière est essentielle à la stabilité et à la croissance économiques, en particulier chez les jeunes des économies en développement.

Dans le cadre de sa responsabilité sociale d’entreprise (RSE), QNET, société de vente directe basée sur le commerce électronique, est fière de lancer FinGreen, son programme d’éducation financière visant à développer des habitudes financières saines par le biais de l’éducation et de la formation dans les communautés les plus vulnérables, en particulier chez les jeunes adultes. 

L’éducation financière est l’un des principaux moteurs des objectifs de développement de la société moderne. Dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations unies, l’éducation et la culture financières sont liées à de multiples objectifs, tels que le travail décent et la croissance économique (ODD8) et la réduction des inégalités (ODD10). Elle joue également un rôle essentiel pour soutenir la croissance économique globale et encourager les gouvernements, les entreprises et les communautés à atteindre des objectifs de développement plus larges, tels que l’établissement d’une sécurité sociale solide et l’égalité des chances pour tous, indépendamment de la démographie.

Conçu en 2021, FinGreen s’aligne sur les ODD des Nations unies et sur l’agenda d’Addis-Abeba pour fournir des compétences adéquates et une formation au développement appropriée pour tous, en particulier pour les jeunes, les femmes et ceux qui aspirent à devenir entrepreneurs. Le programme jouera un rôle central en aidant les communautés marginalisées des économies émergentes à réduire la pauvreté par le renforcement des capacités et en dotant les participants de connaissances financières de base pour une meilleure prise de décision dans leur vie quotidienne. FinGreen vise à relever les défis du savoir-faire financier des jeunes adultes en les dotant des connaissances et de la confiance nécessaires pour prendre des décisions conscientes sur la gestion efficace des services financiers en se basant sur ces trois piliers :

  • Évaluer : la première approche de FinGreen pour éduquer les communautés sur le savoir-faire financier est plantée à partir de la base. FinGreen collabore avec des experts et des partenaires locaux pour déterminer qui, où et comment mettre en place des sessions de formation. FinGreen mène également des enquêtes tout au long du programme afin d’évaluer l’efficacité de la formation et de résoudre les éventuels problèmes rencontrés en cours de route.
  • Former : la formation est divisée en courtes sessions qui sont menées en face à face ou en ligne, où les conversations entre pairs sont fortement encouragées. Cela est particulièrement important pour les jeunes adultes, notamment ceux issus de milieux économiquement défavorisés, qui peuvent manquer de ressources pour suivre des cours plus longs. Les formateurs FinGreen sont soigneusement sélectionnés en fonction de leurs qualifications et de leurs méthodes d’enseignement.
  • Plaidoyer : une facette unique de FinGreen est son engagement à construire un programme durable, servant de base au développement de la curiosité, de l’estime de soi et des compétences relationnelles par l’éducation. Les participants sont encouragés à devenir des points de référence pour leurs pairs et leur communauté sur les sujets d’éducation financière, créant ainsi un effet d’entraînement qui rend les connaissances financières plus accessibles et a une influence durable sur la communauté.

En Afrique subsaharienne, QNET a lancé le projet pilote FinGreen au Nigéria et prévoit de l’étendre à d’autres marchés de la sous-région ouest-africaine lors de la prochaine phase.

Plaidoyer pour l’inclusion financière

QNET is rolling out the pilot for FinGreen in Nigeria

En outre, FinGreen s’attaque aux barrières financières communes auxquelles sont confrontés les jeunes entrepreneurs et les femmes qui cherchent à participer au boom mondial du commerce électronique. FinGreen vise à sensibiliser ces communautés aux risques financiers dans un monde de plus en plus numérique et basé sur la connaissance. Cela est d’autant plus pertinent aujourd’hui que les transactions mondiales en ligne ont augmenté de 10 % l’année dernière, la pandémie ayant accéléré la demande d’achats numériques. 

« L’éducation financière est une compétence clé pour les individus, en particulier pour les jeunes », commente Malou Caluza, PDG de QNET. « La pénétration plus élevée des téléphones portables et l’adoption plus précoce des services technologiques signifient que la jeune génération est susceptible d’être exposée à davantage de produits financiers par rapport à ses parents. Ils ont accès aux services bancaires, aux plateformes de paiement et aux services financiers à un âge plus précoce. En développant leurs compétences et en les dotant d’une bonne compréhension financière, les jeunes disposeront des outils nécessaires pour prendre des décisions avisées et informées concernant leurs finances, comme la gestion de leur épargne ou la planification de leur budget de manière responsable. » Elle ajoute : « En tant qu’entreprise axée sur le développement de micro-entrepreneurs, nous comprenons que l’indépendance financière commence par l’éducation et l’inclusion. Grâce à notre programme FinGreen, nous nous efforçons d’aider les jeunes et les femmes à acquérir les compétences, les habitudes et l’attitude nécessaires pour prendre des décisions financières éclairées, en ligne et hors ligne.

Dernières nouvelles
spot_img
Related news

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here