RamadanPour un non-musulman, le concept du Ramadan apparaît souvent comme une phase de « détox » parfaite, le meilleur moment pour « perdre du poids ».

Si c’est le moment idéal pour renoncer aux aliments raffinés et aux mauvaises habitudes comme le tabagisme, le Ramadan est plus qu’une simple période de « perte de poids ». C’est une période de discipline, d’abstinence et, surtout, une occasion de faire preuve d’humilité et de voir le monde sous un autre angle. 

On pense souvent à tort que s’entraîner ou faire du sport pendant le mois sacré est totalement interdit ; loin de l’être, il est cependant soumis à quelques règles à respecter. Ainsi bien fait, le sport pendant le Ramadan peut t faire des merveilles sur  vous !

Quand s’entraîner ?

sport

1. Avant le Suhoor

Si les heures de sommeil étranges ne vous dérangent pas pendant le Ramadan,cela vous convient parfaitement. Il s’agit de s’entraîner à 3 heures du matin et vous pouvez recharger votre niveau de protéines plus tard ou en buvant des boissons protéinées pendant votre séance d’entraînement, mais tout doit être fait à 3 heures du matin !

 

2. Une heure avant de rompre le jeûne

C’est un bon moment pour les entraînements de faible intensité, car vous n’aurez pas beaucoup d’énergie en raison du faible niveau de glucides. Vous pouvez par exemple faire l’une des postures de yoga disponibles sur notre compte Instagram.  Elles vous aideront à vous détendre. Il est important de se rappeler que vous êtes sujet à la déshydratation pendant l’entraînement, alors assurez-vous d’avoir beaucoup d’eau lorsque vous rompez votre jeûne. 

 

3. Prières post-Taraweeh 

Cette période d’entraînement vous donne le temps de digérer vos repas du soir et vous pouvez boire beaucoup de liquide pendant l’entraînement. Cependant, vous devez vous abstenir de toute activité sociale pour pouvoir vous entraîner à cette période.

 

Bonne continuation pour le Ramadan !