Fofana Amaral, Diamond Star, Associate V Partner, parle avec franchise dans cette interview de la nécessité de croire en soi pour réussir dans la vente directe. Lisez la suite pour savoir comment il est sorti de sa zone de confort lorsqu’il a rejoint QNET pour la première fois. Fofana Amaral, Associate V Partner, a commencé sa carrière de vendeur direct en faisant un acte de foi et avec la ferme conviction qu’il réussirait un jour. Il explique également ce que signifie être membre du club des Achievers de QNET et comment devenir un Achiever.

Comment vous êtes-vous senti la première fois que vous avez été appelé sur scène en tant que « Achiever » ?

C’était fantastique. J’avais l’impression que je ne pouvais pas simplement marcher jusqu’à la scène, je voulais voler ! Mon équipe et moi avons été appelés sur scène en tant que Diamond Stars. La progression dans le classement de QNET venait d’être mise en place. Tout d’abord, je ne croyais pas que c’était possible pour moi. En 2012, je n’essayais même pas d’obtenir un classement du Achievers Club. Cependant, après avoir vu de nombreuses personnes y parvenir, je me suis senti plus confiant. 

Un jour, alors que le nouveau plan de rémunération de QNET venait d’être mis en place, j’ai décidé de me lancer dans la course à l’avancement. Je pense qu’il est nécessaire que les dirigeants donnent l’exemple à leurs équipes. Ainsi, lorsque nous avons enfin entendu nos noms, ce fut un grand moment et je crois que tout le monde devrait connaitre ce sentiment.

Outre le fait de gagner un revenu plus élevé, quelles sont les autres raisons pour lesquelles on devrait s’efforcer de devenir un « Achiever » ?

Eh bien, au début, vous n’êtes pas motivé par le revenu lui-même – vous êtes motivé par le fait que vous vous devez d’atteindre un autre rang.  Ma première priorité a été de constituer mon équipe de vente. Faire partie d’un groupe, organiser des réunions d’affaires et des voyages à l’étranger ensemble, rencontrer les fondateurs – telles étaient les raisons pour lesquelles mon équipe et moi-même visions à devenir des « QNET Achievers » ; le revenu était secondaire.

Être un QNET Achiever est quelque chose de spécial que tous les RI doivent s’efforcer d’atteindre. Lorsque QNET vous choisit pour participer à des voyages de motivation, c’est un grand privilège et une expérience exclusive. Vous pourrez rencontrer nos chers fondateurs. Vous voyagez avec eux et avec les meilleurs Achievers du monde entier. C’est le genre d’expérience que vous ne trouverez nulle part ailleurs. C’est quelque chose de très unique, et chacun devrait faire tout son possible pour y aller au moins une fois dans sa vie.

Depuis le début, on nous dit que le secteur de la vente directe est un secteur où l’on donne l’exemple. Être sélectionné parmi les meilleurs et être invité par les fondateurs de QNET eux-mêmes est la récompense ultime que l’on peut recevoir dans cette entreprise commerciale. Outre les revenus plus élevés, vous avez vraiment le sentiment d’avoir fait quelque chose de bien et d’appartenir à un groupe de personnes de qualité.

Parlez-nous de votre premier voyage de motivation du Club des Jeunes Entrepreneurs.

Mon premier voyage de motivation était à Londres.

 Pour moi, c’était non seulement mon premier voyage avec le Club des Achievers et mais aussi mon premier voyage en Europe ! C’était quelque chose de complètement nouveau, et de magique ! 

J’ai fait tout ce que j’ai pu pour être choisi pour cet honneur. Lorsque j’y suis arrivé, j’ai rencontré les autres Achievers, les V Partners et, bien sûr, les fondateurs. Nous sommes allés partout ensemble, que ce soit pour faire des courses, pour prendre un repas ou même pour faire une croisière. Nous avons passé des heures à nous parler et à apprendre les uns des autres. Si travailler dur et donner le meilleur de vous-même dans votre entreprise, et dans tout ce que vous faites, vous donne cette chance unique, alors allez-y ! Faites tout ce que vous pouvez pour être au top car, un jour, vous serez appelé pour ce genre de réunion, et vous verrez par vous-même la valeur de ce voyage.

Quel est votre meilleur souvenir de ce voyage ?

 Je me souviens que pendant la croisière de deux heures, le long de la Tamise, Dato Sri Vijay Eswaran est venu vers nous (mon épouse et moi), puis nous a fait part de sa vision. Quand je pense à ce voyage, c’est la première image qui me vient à l’esprit – Dato venant, assis à côté de nous, et parlant avec son cœur. Il veut tellement que nous développions tout notre potentiel. Au cours de l’heure qui a suivi, il nous a raconté comment ils ont créé QNET, comment ils ont bâti l’entreprise, les défis qu’ils ont rencontrés et comment il voulait que nous réussissions comme lui.