QNET contribue à la lutte contre le Covid en Inde

La lutte universelle contre le Covid continue. Alors que plusieurs pays ont réussi à déployer un programme de vaccination robuste pour freiner la propagation de l’infection, de nombreux autres, comme l’Inde, sont aux prises avec une deuxième vague mortelle qui a paralysé les infrastructures de santé publique. La métropole florissante de Bangalore en Inde est une ville de 12 millions d’habitants mais ne dispose que de 4000 lits d’hôpitaux. En cette période de crise, il est important d’établir des partenariats public-privé pour relever les défis actuels et trouver des solutions.

Le projet CoHeal à Bangalore est le résultat d’un de ces partenariats conjoints qui a permis de transformer un hôpital non opérationnel en un établissement de soins Covid de 100 lits. QNET est fier de faire partie de cette initiative qui fournit un traitement médical et des soins gratuits à ceux qui en ont le plus besoin.

Qu’est-ce que le projet CoHeal ?

Qu'est-ce que le projet CoHeal ?

Le projet CoHeal a d’abord été lancé par un groupe de jeunes entrepreneurs bouleversés par la tragédie qui se déroulait autour d’eux en raison d’un manque d’oxygène médical. Elle a commencée comme une initiative pour rechercher et fournir des concentrateurs d’oxygène aux patients dans le besoin. Cette idée a évolué en voulant fournir une solution plus durable à la communauté locale.

Bataille contre le covid-19 en Inde

« L’une des choses que nous voulions examiner lors de la construction de l’hôpital est qu’il devrait fonctionner pendant au moins un an et pas seulement pendant un mois. S’il y a une troisième vague, nous ne voulons pas être réactifs comme nous l’avons fait avec la deuxième vague. Nous devons être proactifs. Nous devons avoir l’infrastructure prête, Dieu nous en préserve si une troisième vague arrive », a déclaré Amruta Desai, directeur exécutif de Globals Inc, une entreprise technologique basée à Bangalore qui a lancé le projet CoHeal.

Rajiv Gandhi Hospital Covid Care Facility Bangalore

Ils se sont associés au Presidency University et au Rotary Club Manyata pour transformer l’hôpital médical non opérationnel Rajiv Gandhi de RT Nagar à Bangalore en un établissement de soins Covid. QNET Inde est intervenu peu de temps après pour aider à développer les installations offertes avec un financement supplémentaire pour acheter des concentrateurs d’oxygène, des ventilateurs pour l’unité de soins intensifs et les salaires du personnel.

Project CoHeal peut traiter jusqu’à 100 personnes à la fois. Cet hôpital sert gratuitement les patients dans le besoin.

Vous pouvez tout lire à leur sujet ici : QNET en Inde combat le Covid-19.

Le soutien de QNET Inde au projet CoHeal, facilité par la Fondation RYTHM, a aidé à acheter quatre unités de ventilateurs à canule nasale à haut débit (HFNC) qui sont vitales pour les unités de soins intensifs des hôpitaux luttant contre Covid. QNET a également pris en charge les salaires des médecins et des infirmières pour  de 6 mois. Ces personnes travaillent en 3 équipes dans l’établissement ouvert 24 heures sur 24.

Covid-ICU-Projet-CoHeal-QNET

Le directeur exécutif de Globals, Amruta Desai, a déclaré : « Nous sommes très reconnaissants pour cette aide car l’une des choses que nous voulions faire était de convertir 15 unités à haute dépendance en unités de soins intensifs. Nous accueillons actuellement des cas de patients légers à modérés, mais si ces cas deviennent critiques, ils peuvent nécessiter une assistance en soins intensifs et l’utilisation de ventilateurs. Maintenant, avec cette contribution, nous avons au moins 4 lits de soins intensifs qui peuvent être mis en place immédiatement. »

Nous espérons que cet effort en temps de besoin apportera aux familles une source de réconfort et servira de symbole d’espoir pour la communauté. Nous vous tiendrons au courant d’autres de nos projets pour lutter contre le covid-19 tout au long de l’année.